Dossier d’œuvre architecture IA39000394 | Réalisé par
Poupard Laurent
Poupard Laurent

Poupard, Laurent. Chercheur au service Inventaire et Patrimoine de la Région Bourgogne-Franche-Comté, 1987-

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • patrimoine industriel, patrimoine industriel du Jura
usine à papier, usine de tabletterie (usine de pipes), usine de taille de pierre pour la joaillerie et l'industrie Emile Dalloz et Fils
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Jura - Saint-Claude
  • Hydrographies dérivation de la Bienne
  • Commune Saint-Claude
  • Adresse 1 à 23 rue de la Papeterie
  • Cadastre 1809 B 217, 221 à 228 1809 B 217, 221 à 228 ; 1980 AM 68, 69, 71 à 73, 75, 274, 295, 311, 312, 341, 343, 344, 347, 348, 350, 352 à 354, 382 à 386, 392, 398 à 402, 442 à 446  ; 1980 AN 13, 107, 109
  • Dénominations
    usine à papier, usine de tabletterie, usine de taille de pierre pour la joaillerie et l'industrie
  • Précision dénomination
    usine de pipes, usine de taille du diamant, usine de lapidairerie
  • Appellations
    lapidairerie Emile Dalloz et Fils ou usine Sous le Pré
  • Destinations
    usine d'articles en matière plastique, immeuble
  • Parties constituantes non étudiées
    bureau, bâtiment d'eau, transformateur, atelier de fabrication, entrepôt industriel, magasin industriel, réservoir industriel, atelier de conditionnement, atelier de réparation, passerelle, canal, barrage, garage, entrepôt commercial

Moulin attesté en 1700. Remplacé par une papeterie signalée dès 1744, rebâtie en 1823 puis fermée en 1865. Convertie en fabrique de pipes par Haas et Cie. Construction de logements vers 1865, agrandissement entre 1868 et 1885, grand atelier édifié durant la décennie 1880 et partiellement rebâti après 1890. Site acquis en 1902 par Emile Dalloz-Bourguignon, patron diamantaire qui introduit en France la taille mécanique de la pierre fausse, à la tête d'une usine à Foncine-le-Haut. Installation d'une diamanterie dans la tournerie, d'une taillerie mécanique de chatons dans le grand atelier. Construction par l'architecte Marius David d'une passerelle en 1905 puis des bureaux en 1912. Aménagement en 1917 d'une école de formation diamantaire pour les mutilés de guerre. Nouvelles constructions après la guerre : cristallerie bâtie de 1920 à 1924 puis verrerie entre 1930 et 1935 (production de boutons en verre après 1931), agrandissements dans les décennies 1930 et 1950. Disparition de la S.A.R.L. Emile Dalloz et Fils en 1963. Bâtiments repris par diverses sociétés : grand atelier par la S.A. Dalloz Frères (lapidaires à Septmoncel), verrerie par l'usine de pipes Grappin Fils puis par un chauffagiste, diamanterie par la S.A.R.L. Tacchini (fabrique de boutons en bois puis en matière plastique, fondée en 1951), autres transformés en logements publics locatifs.

Cylindre hollandais en 1794. 8 cylindres et machine à papier continu avec sécheur à vapeur en 1835. 3 roues de côté et turbine des Ets Lahore (Gray) en 1850. Construction à l'usine des machines et des porte-pierres pour la taille sur meule cylindrique, à 16 broches en 1898, 41 en 1907, 71 en 1913, 91 vers 1925, 115 vers 1928, 151 en 1932. Machine automatique à 8 porte-pierres en 1933. Turbine Dumont en 1906, 3 en 1950, 1 au moins en 1992.

30 à 40 ouvriers en 1819, 130 en 1847. 300 ouvriers en 1894. 450 à 500 personnes vers 1920, 50 en 1932, 590 en 1941, 75 en 1963.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 19e siècle , daté par source, daté par travaux historiques
    • Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source, daté par travaux historiques
    • Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source, daté par travaux historiques
    • Secondaire : 1er quart 20e siècle , daté par source, daté par travaux historiques
    • Secondaire : 3e quart 20e siècle , daté par source, daté par travaux historiques, daté par tradition orale
  • Auteur(s)

surface du site en m2 : 23 267

  • Murs
    • calcaire moellon
    • béton pan de béton armé
    • fer pan de fer
    • brique creuse
    • parpaing de béton
    • béton armé
    • enduit
  • Toits
    tuile mécanique, tuile plate, béton en couverture, fer en couverture, matériau synthétique en couverture
  • Étages
    2 étages de soubassement, 2 étages carrés, comble à surcroît
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • terrasse
    • toit à longs pans
    • shed
    • appentis
    • pignon couvert
    • pignon découvert
    • croupe
    • demi-croupe
    • noue
    • lanterneau
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
    • escalier de distribution extérieur : escalier droit
    • escalier en équerre
    • escalier symétrique
    • en maçonnerie
  • Autres organes de circulation
    ascenseur
  • Énergies
    • énergie hydraulique
    • énergie électrique
    • produite sur place
    • achetée
    • turbine hydraulique
  • Statut de la propriété
    propriété publique
    propriété privée